Ecrivains pour la Paix
Aujourd'hui nous sommes le : | Version actuelle du squelette V3.0.2 |
Jean KOBS Enregistrer au format PDF
Jean KOBS
Date de publication : vendredi1er août 2008, par Gervais de Collins Noumsi Bouopda
Jean KOBS

Jean KOBS

Né de parents belges émigrés, Jean KOBS voit le jour le 12 avril 1912 à Hayingen (Elsass-Lothringen). Il fait ses études d’abord au Petit Séminaire de Bastogne, puis au Grand Séminaire de Namur. Il est ensuite ordonné prêtre et devient, en 1937, vicaire à Barvaux-sur-Ourthe. Jean Kobs meurt le 29 août 1981 à Godinne.

Il nous laisse une œuvre poétique importante (plus de 1600 poèmes) dont on retiendra les titres suivants : Le Parfum du Silence (1949), Les Roses de la Nuit (avec une préface d’Yves-Gérard LE DANTEC, 1953), Le Kobzar de l’Exil (2 tomes, 1973-1974), La Mémoire du Silence (1983) et L’Offrande du Kobzar (anthologie de 300 poèmes extraits des précédents recueils, publiée à titre posthume par Marie-Thérèse BOULANGER en 1985).

Une excellente étude consacrée à l’œuvre poétique de Jean KOBS a été réalisée par Ferdinand STOLL, professeur émérite à l’Université du Luxembourg : Le Prince du Sonnet : Jean Kobs, curé de campagne (1912-1981) (Publications du Centre Universitaire de Luxembourg, 1991). Ferdinand STOLL et Laurent FELS comptent rééditer les œuvres complètes de l’abbé Kobs dans les années à venir. Par ailleurs, Michel PIRSON a écrit une monumentale anthologie regroupant un choix judicieux des poèmes religieux de Jean Kobs (Éditions namuroises, 2006).


Recherche

Derniers sites

  • http://noumsi.nipox.com
  • Le blog de Gervais de Collins Noumsi Bouopda
    Les derniers billets du blog de Gervais de Collins Noumsi Bouopda.
  • Caverne des 1001 nuits
    Ce site héberge des écrits de toute sorte, philosophiques, psychologiques, poétiques et spirituels. Une caverne à (...)