Ecrivains pour la Paix
Aujourd'hui nous sommes le : | Version actuelle du squelette V3.0.2 |
Accueil du site » Auteurs par pays » USA » Pr. Constantin FROSIN, President d’honneur de l’UNIEP (...)
Pr. Constantin FROSIN, President d’honneur de l’UNIEP pour la Paix au Congo Enregistrer au format PDF
Date de publication : jeudi4 décembre 2008, par Gervais de Collins Noumsi Bouopda

UNIEP POUR LA PAIX AU CONGO DEMOCRATIQUE

Au Congo, la solidarité, l’amour et l’entraide sont des vertus qui se perdent dans la nature comme la vieillesse dans l’âge. Le Congo, autrefois pays bénis, se trouve aujourd’hui dans le chaos et dans la désolation. Les combattants tuent les enfants, ils violent les femmes et enflamment le pays. Désormais, attendre 18h au seuil de sa porte relève de l’espoir, de la clémence ! Et c’est les yeux fermés et l’âme en regret que le pays se couche. L’UNIEP, à travers la voix son président d’honneur le Pr. Constantin FROSIN dit non ! Non ! Non à cette sauvagerie d’un autre temps ! Non à cette bêtise d’un autre temps ! Congo, il est temps de baisser les armes et de faire la PAIX !

Au Congo, la solidarité, l’amour et l’entraide sont des vertus qui se perdent dans la nature comme la vieillesse dans l’âge. Le Congo, autrefois pays bénis, se trouve aujourd’hui dans le chaos et dans la désolation. Les combattants tuent les enfants, ils violent les femmes et enflamment le pays. Désormais, attendre 18h au seuil de sa porte relève de l’espoir, de la clémence ! Et c’est les yeux fermés et l’âme en regret que le pays se couche. L’UNIEP, à travers la voix son président d’honneur le Pr. Constantin FROSIN dit non ! Non ! Non à cette sauvagerie d’un autre temps ! Non à cette bêtise d’un autre temps ! Congo, il est temps de baisser les armes et de faire la PAIX !
Post-scriptum :
Au Congo, la solidarité, l’amour et l’entraide sont des vertus qui se perdent dans la nature comme la vieillesse dans l’âge. Le Congo, autrefois pays bénis, se trouve aujourd’hui dans le chaos et dans la désolation. Les combattants tuent les enfants, ils violent les femmes et enflamment le pays. Désormais, attendre 18h au seuil de sa porte relève de l’espoir, de la clémence ! Et c’est les yeux fermés et l’âme en regret que le pays se couche. L’UNIEP, à travers la voix son président d’honneur le Pr. Constantin FROSIN dit non ! Non ! Non à cette sauvagerie d’un autre temps ! Non à cette bêtise d’un autre temps ! Congo, il est temps de baisser les armes et de faire la PAIX !

Recherche

Derniers sites

  • Le blog de Gervais de Collins Noumsi Bouopda
    Les derniers billets du blog de Gervais de Collins Noumsi Bouopda.
  • Le site de Contantin Frosin
    René Bonnet de MURLIVE dit de lui : « Au Professeur d’Université Constantin FROSIN, Universitaire Eminent, Premier (...)
  • http://noumsi.nipox.com