Ecrivains pour la Paix
Aujourd'hui nous sommes le : | Version actuelle du squelette V3.0.2 |
Accueil du site » Auteurs par pays » Canada » biographie de MELITZA CHAREST
biographie de MELITZA CHAREST Enregistrer au format PDF
biographie de MELITZA CHAREST
Date de publication : jeudi5 mars 2009, par Gervais de Collins Noumsi Bouopda

Mini biographie de MELITZA CHAREST

Pour la paix, l’amour et la solidarité que nous voulons semer dans le monde, l’UNIEP reçoit en son sein, une nouvelle adhérente : MELITZA CHAREST. Réalisatrice, recherchiste, productrice, journaliste, chroniqueure, Mélitza Charest est auteure d’origine canadienne. Ayant flirté très tôt avec le cinéma, elle s’exerce depuis plusieurs années comme réalisatrice et productrice. C’est ainsi qu’elle a pu pendant ces dernières années réaliser plusieurs vidéographies (grand papa bi, À cheval donné, Quand j’serai vieille j’serai malcommode, etc.) Soucieuse d’apporter une aide aux enfants démunis, elle fonde en 2009, MémoArt, OBNL, basé à Montréal qui procure un coup de pouce aux enfants en leur offrant des cours d’art dans la discipline de leur choix à long terme.

Entre 2005-2009, elle va écrire deux romans : Ma vie de princesse et Meurtre sans victime.

Entre 2008- 2009, elle fonde et devient présidente de la Coopérative d’artistes multidisciplinaire qui est un réseau d’artistes de toutes les disciplines basé à Montréal.

A cheval...

À cheval donné

Comme ça t’es assisté !

Quelle idée d’avoir famill ?

Avant que ton nom méprisé

dans ta maison fourmille

T’aurais pu penser

À rester fille

Tu pourrais travailler

tes enfants veulent grandir

on a exploité

ton rêve d’en sortir

c’est pas compliqué

c’est ça ou périr

À cheval donné de quoi tu t’plains ?

Tu l’as volé

c’est pas ton pain

Regarde la bride

c’est la misère

Tes mains sont vides

Il faut te taire

Tu penses pas au bonheur

T’es même pas dans’parade

T’as des pilules à c’t’heure

Tu peux ben être malade

En tout cas si tu pleures

t’auras pas d’accolade

Fais quelque chose de tes mains

C’est pour qui la conscience ?

De tous c’Est le destin

on n’a même plus d’enfance

Attend pas au lendemain

À ta vie donne un sens

À cheval donné

De quoi tu t’plains ?

Tu l’as volé

c’est pas ton pain

Regarde la bride

C’est la misère

Tes mains sont vides

Il faut te taire

Être nécessiteux

En ces temps de crise

C’est toujours encore mieux

que la grosse tête qui frise

mais demain si on veut

on pourrait lâcher prise

C’est un acte social

on s’occupe de nos pauvres

on leur donne un cheval

C’est la grandeur de l’oeuvre

c’est la philosophie

de l’économie

À cheval donné

de quoi tu t’plains ?

Tu l’as volé

c’est pas ton pain

Regarde la bride

c’est la misère

Tes mains sont vides

Il faut te taire

Mélitza Charest


Recherche

Derniers sites

  • Le site de Joseph Ouaknine
    écrivain, nouvelliste, poète, peintre, webmaster, scénariste, éditeur, membre adhérent de la SGDL, scénariste chez TNT, (...)
  • Le site de Diane Descôteaux
    N’hésitez pas à visiter le site de la poète canadienne pour en savoir plus...
  • Le blog de Gervais de Collins Noumsi Bouopda
    Les derniers billets du blog de Gervais de Collins Noumsi Bouopda.